Primo-accédant : le prêt à taux zéro (PTZ+) pour financer l’achat de votre appartement neuf

Primo-accédant : le prêt à taux zéro (PTZ+) pour financer l’achat de votre appartement neuf

 

Vous souhaitez acheter votre premier appartement neuf ? Le prêt à taux zéro est un prêt attribué par l’état aux primo-accédants, en fonction de leurs ressources, de la nature du bien immobilier et de sa localisation. Apprenez-en plus sur les caractéristiques du PTZ+ dans l’article ci-dessous !

 

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?

Un prêt à taux zéro (PTZ+) n’est pas un crédit d’impôt. Il s’agit d’un crédit immobilier destiné à l’acquisition d’un bien immobilier neuf pour un primo-accédant. Le prêt à taux zéro ne permet pas de financer la totalité de votre achat immobilier : il ne peut être le prêt unique ou principal. Il s’agit d’un complément aux autres prêts qui peuvent s’accumuler : prêt immobilier, prêt d’épargne logement…

Un PTZ+ offre divers avantages puisque les intérêts de celui-ci sont pris en charge par l’Etat. Aucun frais de dossier n’est à prévoir et vous bénéficiez d’un différé de remboursement. Ainsi, pendant une durée de 5 à 15 ans, aucune mensualité n’est à régler sur votre prêt. Ce système de remboursement différé est un avantage non négligeable du PTZ puisque vous commencez à le rembourser une fois les autres prêts immobiliers allégés.

 

Le PTZ+ : les critères d’éligibilité

L’attribution d’un prêt à taux zéro n’est pas liée au type de bien que vous achetez. La première condition est d’être primo-accédant. En effet, le PTZ+ est réservé aux individus qui investissent dans l’immobilier pour la première fois pour leur résidence principale. Ainsi, une résidence secondaire n’est pas éligible à ce prêt immobilier.

En termes de revenus, le PTZ est attribué en fonction du plafond de ressources relatif à la zone géographique de votre bien immobilier et du nombre d’occupants du logement. Le tableau suivant présente le revenu fiscal de référence maximum selon le nombre d’occupants et la zone du logement neuf :

Nombre d’occupants du logement  A bis et A  B1  B2  C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 €
8 et + 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €

 

Source : service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34966/2?idFicheParent=F10871

 

De plus, le PTZ permet de compléter votre prêt principal : son montant ne peut être supérieur à ce dernier. Vous devez donc être éligible et souscrire un autre prêt immobilier en prouvant votre capacité de financement.

Le dernier critère concerne la zone dans laquelle vous achetez. Pour l’achat d’un bien immobilier neuf, toutes les zones tendues peuvent être envisagées. En revanche, si vous souhaitez acheter un bien ancien, seules les zones N2 et C sont éligibles.

Cliquez ici pour simuler vos droits au PTZ+ 

 

La durée et les modalités de remboursement du PTZ+

Le remboursement de votre prêt à taux zéro dépend de vos revenus, de votre situation familiale et de votre crédit immobilier. Il s’effectue sur deux périodes :

  • Une période de différé de 5, 10 ou 15 ans (selon vos revenus) durant laquelle vous n’avez pas de remboursement à réaliser
  • La période de remboursement du PTZ+ où vous commencer à rembourser les mensualités prévues.